Le lion d’Afrique

Note cet article

Le lion d’Afrique vit dans des groupes, en communauté. Il peut y avoir de 3 à 30 lions dans un groupe. Les lionnes dominent le clan, travaillant ensemble pour chasser et élever leur lionceau. Mais les lions adultes jouent également un rôle important. Ils protègent leur territoire.

Ce fauve est le plus sociable de tous les grands félins. Ils vit avec leurs femelles et leurs petits. Les mâles dominants, avec leur longue crinière, leur large museau et leur solide mâchoire, se battent pour maintenir leurs droits en matière de reproduction.

Des lions menaçant et menacés

Les Lions ont des comportements qui ressemblent à ceux de votre chat à la maison. Ce sont de très bons alpinistes et on les voit souvent dans les arbres en train de chercher des proies.

Ces gros chats dorment jusqu’à 21 heures par jour. Les chercheurs les ont vu dormir en Namibie, au Botswana et au Kenya dans des positions inhabituelles, y compris sur le dos ou encore les pattes en l’air tout en lâchant des grognements.

Ces félidés ont besoin de vastes territoires pour chasser. La perte d’espace est un problème pour le lion d’Afrique de l’est. Ils sont également considérés par les habitants comme une menace pour le bétail. Les propriétaires de bétail peuvent tirer sur les lions ou empoisonner les carcasses pour les éloigner de leur bétail et à contrario les lions sont sujets à une menace constante des chasseurs et des braconniers.

Leur impact sur l’écosystème

Les lions sont les principaux prédateurs carnivores mammifères de leur environnement, s’agissant de déserts, forêts ou de la savane. Cela signifie qu’ils jouent un rôle crucial dans le maintien d’un bon équilibre parmi les autres animaux. En particulier les herbivores comme le zèbre et le gnou, la gazelle ou encore l’antilope qui, à leur tour, influent sur l’état des forêts.
Puissant et majestueux, le roi des animaux n’a pas de prédateur naturel. Tout comme le guépard, la panthère ou encore le léopard. Mais, de manière impensable, le nombre de lions africains a chuté de plus de 40% au cours des trois dernières générations. En raison de la perte d’espace de vie et de la menace pesante des chasseurs et du braconnage. Les trois quarts des lions d’Afrique sont en déclin et sont maintenant officiellement classées comme « vulnérables » dans leur milieu naturel. La chasse au lion fait d’eux une espèce en voie de disparition et empêche considérablement leur accouplement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *